• Place
    Métro Palais Royal - Musée du Louvre [ligne 7]
    Palais-Royal
    0
    Quai ouvert le 1er juillet 1916. Le kiosque des Noctambules fut édifié en 2000 pour le centenaire du métro. Il possède deux coupoles faites de perles de Murano enfilées sur une structure d'aluminium, l'une représentant le jour et l'autre la nuit dont l'originalité jure avec l'environnement très classique de la place Colette.
  • Place
    Métro Châtelet [ligne 7]
    Beaubourg
    0
    Quai ouvert le 16 avril 1926 en tant que station « Pont Notre-Dame - Pont au Change », avant d'être reliée à Châtelet le 15 avril 1934. L'accès le plus proche se trouve avenue Victoria, en face de la Tour Saint-Jacques. De rien, nous aussi on se perd là dedans. Pour en savoir plus sur le Châtelet, voir le topo des stations 1, 4, 11 et 14.
  • Place
    Métro Pyramides [ligne 7]
    Palais-Royal
    0
    Station ouverte le 1er juillet 1916. En 1798, pendant la campagne d’Égypte, la bataille des Pyramides vit la victoire de l’armée d’Orient commandée par le général Bonaparte sur les mamelouks de Mourad Bey.
  • Place
    Métro Stalingrad [ligne 7]
    Flandre
    0
    Station ouverte le 5 novembre 1910 sous le nom « Boulevard de la Villette ». Elle fusionna avec celle de la ligne 2 le 6 octobre 1942 sous le nom de « Aubervilliers - Boulevard de la Villette », avant de prendre le nom de Stalingrad le 10 février 1946, en hommage à la victoire de l'Armée Rouge sur les armées allemandes lors de la Seconde Guerre mondiale.
  • Place
    Métro Opéra [ligne 7]
    Opéra
    0
    Quai ouvert le 5 novembre 1910. Un puits de 20 mètres traversant la nappe phréatique fut construit au milieu de la place pour accueillir le croisement des lignes 3, 7 et 8 avant même l’ouverture de ces deux dernières, histoire d’éviter de lourds travaux ultérieurs. Pour en savoir plus sur Opéra, voir le petit topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Gare de l'Est [ligne 7]
    Gare de l'Est
    0
    Quai ouvert le 5 novembre 1910. Pour en savoir plus sur la Gare de l’Est, voir le petit topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Place d'Italie [ligne 7]
    Faubourg Saint-Marcel
    0
    Quai ouvert le 26 avril 1931. La place d’Italie est le point de départ de la route qui relie Paris à... l’Italie, maintenant appelée poétiquement « N7 ». Oui je sais, c’est fou. Ancienne barrière d'octrois, elle séparait avant les travaux Haussmanien Paris de Gentilly, qui s’est gentillement fait annexer la moitié de son territoire à cette occasion.
  • Place
    Métro Porte de la Villette [ligne 7]
    La Villette
    0
    Station ouverte le 5 novembre 1910, elle resta le terminus de la ligne jusqu'en 1979. Anciennement Porte de Flandre, elle prend son nom actuel à la suite de la Première Guerre mondiale. Elle dessert la Cité des Sciences et de l'Industrie, l'ancienne gare routière devenur le Glazart, et l'ancienne « tour Deawoo » devenue « tour Olympe » (du nom de son propriétaire) à la suite du démentèlement du groupe sud-coréen en 1999, puis « tour La Villette ». Le changement, c'était avant !
  • Place
    Métro Corentin Cariou [ligne 7]
    Flandre
    0
    Station ouverte le 5 novembre 1910 sous le nom « Pont de Flandre », d'après le pont adjacent qui enjambe le canal Saint-Denis et permet à la rue de Flandres, rue principale de l'ancienne commune de La Villette, de déboucher sur la porte du même nom. Elle prit son nom actuel le 10 février 1946 pour rendre hommage à Corentin Cariou (1898-1942), ancien conseiller municipal du 19e arrondissement fusillé comme otage par les Nazis.
  • Place
    Métro Crimée [ligne 7]
    Flandre
    0
    Station ouverte le 5 novembre 1910. Pour en savoir plus sur Crimée, voir le petit topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Riquet [ligne 7]
    Le Bassin
    0
    Station ouverte le 5 novembre 1910. Elle rend hommage à l'ingénieur Pierre Paul Riquet, baron de Bonrepos (1604-1680) qui conçut et réalisa à partir de 1666, la construction du canal du Midi, achevé par ses fils en 1681.
  • Place
    Métro Louis Blanc [ligne 7]
    Gare de l'Est
    0
    Station ouverte le 23 novembre 1910. Elle rend hommage à l’homme politique Louis Blanc (1811-1882) qui publia des ouvrages doctrinaires comme « Organisation du travail » ou « Histoire de dix ans », œuvres fondatrices du Parti socialiste. Le Conseil des Prud’homme de Paris se trouve à proximité.
  • Place
    Métro Château-Landon [ligne 7]
    Gare de l'Est
    0
    Station ouverte le 5 novembre 1910. Elle prend le nom du castel de sieur Landon sous Louis XIV, qui était situé au niveau du numéro 39 de la rue éponyme.
  • Place
    Métro Poissonnière [ligne 7]
    Faubourg Montmartre
    0
    Station ouverte le 5 novembre 1910. Par le faubourg Poissonnière et la rue Poissonnière, les chasse-marées apportaient le poisson du port de Boulogne-sur-Mer aux Halles, en suivant l'ancienne voie romaine.
  • Place
    Métro Cadet [ligne 7]
    Rochechouart
    0
    Station ouverte le 5 novembre 1910. La rue Cadet s’appelait au XVIIe siècle rue de la Voirie, à cause d’un dépôt d’immondices favorables aux cultures maraîchères qui y poussaient. Les frères Jacques et Jean Cadet eurent l'idée d'utiliser les ordures de la voirie pour fumer leurs plantureux légumes, qu'ils vendaient aux meilleurs restaurants.
  • Place
    Métro Le Peletier [ligne 7]
    Faubourg Montmartre
    0
    Station ouverte le 6 juin 1911. S'y trouvait de 1821 à 1873 L’Opéra Le Peletier, qui fut la salle d’opéra de Paris, et la première à utiliser le gaz pour éclairer des effets de scène pour « Aladin »... qui détruisit le théâtre par un incendie, remplacé par l'Opéra Garnier. Louis Le Peletier de Morfontaine (1730-1799) fut lui l’avant-dernier prévôt des marchands, l’équivalent de maire de Paris, ayant eu la présence d’esprit de démissionner juste avant la Révolution Française.
  • Place
    Métro Chaussée d'Antin - Lafayette [ligne 7]
    Haussmann
    0
    Station ouverte le 5 novembre 1910. La chaussée d’Antin doit son nom à la surélévation de la rue, et à Louis Antoine de Pardaillan de Gondrin, duc d’Antin (1665-1736), qui y avait son hôtel particulier. Pour La Fayette voir le topo sur le quartier. C'est ici que le 24 avril 2012 une voiture est tombée dans la bouche de métro sans faire de blessé, le conducteur l'ayant confondue avec celle d'un parking souterrain. Il était même pas bourré, juste un peu idiot.
  • Place
    Métro Pont Neuf [ligne 7]
    Les Halles
    0
    Station ouverte le 16 avril 1926. Le pont Neuf porte mal son nom, vu que c’est le plus vieux de Paris. Construit à la fin du 16e siècle sous Henri III et finit sous Henri IV, sa nouveauté tenant en son absence d’habitations, de ses trottoirs et de sa construction en pierre, une première pour la ville. Après l’assassinat d’Henri IV, une statue équestre est élevée au milieu du pont, le vert-galant ayant également bâtit la place Dauphine proche.
  • Place
    Métro Pont Marie [ligne 7]
    Saint-Paul
    0
    Station ouverte le 16 avril 1927. Elle doit son nom à l'ingénieur-entrepreneur Christophe Marie, qui le construisit de 1614 à 1635 pour suivre l'urbanisation de l'ile Saint-Louis. Lui et ses 50 maisons en bois furent emportés par une crue de la Seine en 1658, avant d’être rebâtit en 1670 suite à l’intervention de l’interventionniste Jean-Baptiste Colbert, contrôleur général des finances de Louis XIV.
  • Place
    Métro Sully - Morland [ligne 7]
    Saint-Paul
    0
    Station ouverte le 3 juin 1930. Le duc de Sully était un pote et ministre d'Henri IV, le colonel Morland des Chasseurs de la Garde quand à lui fut tué à Austerlitz et son corps rapatrié dans un tonneau de rhum. Comme quoi l’alcool ça conserve.
  • Place
    Métro Jussieu [ligne 7]
    Saint-Victor
    0
    Quai ouvert le 26 avril 1931. Elle s'appelait autrefois « Jussieu - Halle-aux-vins », mais il ne subsiste aujourd'hui que le nom de Jussieu. La petite Halle aux vins agrandie par Napoléon Ier ayant disparue, remplacée depuis 1957 par le campus de Jussieu. Jussieu étant le nom d'une famille française qui a donné du XVIIe au XIXe siècle plusieurs botanistes, dont le directeur du Muséum d’histoire naturelle proche. Et avec le Jardin des Plantes à côté, le nom semblait approprié.
  • Place
    Métro Place Monge [ligne 7]
    Val-de-Grâce
    0
    Station ouverte le 15 février 1930, lors du prolongement de la ligne 10 vers la place d'Italie. Un an plus tard, elle était intégrée à la ligne 7. Le mathématicien Gaspard Monge, comte de Péluse (1746-1818), inventa la géométrie descriptive, accompagna Bonaparte en Égypte et fut un des père de l’École polytechnique. Le percement de la rue Monge par Haussmann permit de remettre à jour les Arènes de Lutèces, disparues depuis le Moyen Âge.
  • Place
    Métro Censier - Daubenton [ligne 7]
    Val-de-Grâce
    0
    Station ouverte le 15 février 1930 lors du prolongement de la ligne 10 vers la place d'Italie, intégrée un an plus tard à la ligne 7. Jusqu'en 1965 elle s'appelait « Censier - Daubenton-Halle aux cuirs », en référence au marché des tanneurs, nombreux le long de la Bièvre. Censier vient de « rue du Cul-de-sac sans Chef » qui a ensuite dérivé, Louis Jean-Marie Daubenton était lui un naturaliste, premier directeur du Muséum national d'histoire naturelle tout proche.
  • Place
    Métro Les Gobelins [ligne 7]
    Gobelins
    0
    Station ouverte le 15 février 1930 lors du prolongement de la ligne 10 vers la place d'Italie, intégrée un an plus tard à la ligne 7. Elle porte le nom de la Manufacture des Gobelins installée depuis le XVe siècle au bord de la Bièvre, pour en savoir plus voir le topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Tolbiac [ligne 7]
    Choisy
    0
    Station ouverte le 15 février 1930 lors du prolongement de la ligne 10 vers la place d'Italie, intégrée un an plus tard à la ligne 7. Clovis Ier remporta une bataille sur les Alamans en 496 dans la région de Cologne près d'une cité appelée Tolbiac, et ouais.
  • Place
    Métro Maison Blanche [ligne 7]
    Chinatown
    0
    Station ouverte le 15 février 1930 lors du prolongement de la ligne 10 vers la place d'Italie, intégrée un an plus tard à la ligne 7. Le 6 octobre 1995 un attentat y est perpétré par un groupe islamiste algérien (GIA), faisant un total de 18 blessés. Il est fait en représaille de la mort de Khaled Kelkal, l'un des principaux instigateurs de l'attentat du RER B à Saint-Michel, abattu le 29 septembre 1995 au lieu-dit Maison Blanche près de Vaugneray dans le Rhône. Géographie = zéro les gars.
  • Place
    Métro Porte d'Italie [ligne 7]
    Chinatown
    0
    Station ouverte le 15 février 1930 lors du prolongement de la ligne 10 vers la place d'Italie, intégrée un an plus tard à la ligne 7.
  • Place
    Métro Porte de Choisy [ligne 7]
    Chinatown
    0
    Station ouverte le 7 mars 1930 lors du prolongement de la ligne 10 vers la place d'Italie, intégrée un an plus tard à la ligne 7.
  • Place
    Métro Porte d'Ivry [ligne 7]
    Plaine d'Ivry
    0
    Station ouverte le 26 avril 1931 comme terminus de la ligne 7. « Des louuups ououh ! Des loups sont entrés dans Pariiiis, l´un par Issy, l´autre par Ivry, deux loups sont entrés dans Pariiiis. » Serge Reggiani.
  • Place
    Métro Aubervilliers - Pantin - Quatre Chemins [ligne 7]
    Quatre Chemins
    0
    Station ouverte le 4 octobre 1979, lors du prolongement de la ligne 7 de Porte de la Villette à La Courneuve. Pour en savoir plus sur le lieu-dit des « Quatre Chemins », voir le petit topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Fort d'Aubervilliers [ligne 7]
    Aubervilliers
    0
    Station ouverte le 4 octobre 1979, lors du prolongement de la ligne 7 de Porte de la Villette à La Courneuve. Pour en savoir plus sur le Fort, voir le petit topo sur le quartier.
  • Place
    Métro La Courneuve - 8 mai 1945 [ligne 7]
    La Courneuve
    0
    Station ouverte le 6 mai 1987 comme terminus de la ligne 7. La Courneuve s’appelait autrefois Saint Lucien, et ne prit son nom actuel « curia nova » (nouveau domaine) qu’au 13e siècle. Longtemps entourée de champs, l’activité industrielle explose avec la guerre de 14-18, étant situé sur le chemin de fer menant au front. Elle subit de plein fouet le contre-coup de la désindustrialisation des années 1970-80. La tristement fameuse Cité des 4000 construite en 1956 s’y trouve.
  • Place
    Métro Pierre et Marie Curie [ligne 7]
    Ivry
    0
    Station ouverte le 1er mai 1946, lors du prolongement de Porte à Mairie d’Ivry. Précédemment appelée simplement Pierre Curie, elle changea de nom le 8 mars 2007 à l’occasion de la journée de la femme. Comme ça maintenant on sait qui portait la culotte. Les deux ont découvert la radioactivité, pour ceux qui n’aurait pas suivi leurs cours de physique. Marie est aussi la seule femme à avoir reçu deux prix Nobel, respect.
  • Place
    Métro Mairie d'Ivry [ligne 7]
    Ivry
    0
    Station ouverte le 1er mai 1946, comme terminus du prolongement de Porte à Mairie d'Ivry. Pour en savoir plus sur la commune d’Ivry, voir le topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Le Kremlin-Bicêtre [ligne 7]
    Le Kremlin-Bicêtre
    0
    Station ouverte le 10 décembre 1982, lors de l'ouverture de la branche Maison Blanche - Villejuif. Pour en savoir plus sur la commune du Kremlin-Bicêtre, voir le topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Villejuif - Léo Lagrange [ligne 7]
    Villejuif
    0
    Station ouverte le 28 février 1985, lors de l’ouverture de la branche Maison Blanche - Villejuif.
  • Place
    Métro Villejuif - Paul Vaillant-Couturier [ligne 7]
    Villejuif
    0
    Station ouverte le 28 février 1985, lors de l’ouverture de la branche Maison Blanche - Villejuif.
  • Place
    Métro Villejuif - Louis Aragon [ligne 7]
    Villejuif
    0
    Station ouverte le 28 février 1985, comme terminus de la branche Maison Blanche - Villejuif.