• Place
    Métro Charles de Gaulle - Étoile [ligne 6]
    Ternes
    0
    La station Étoile a été ouverte seulement le 1er septembre 1900, après la ligne 1 ; les premiers temps, les trains y passaient sans arrêt. Les différents quais ont été construits sous la partie nord de la place Charles-de-Gaulle, en haut de l'avenue des Champs-Élysées. Le terminus de la ligne 6 est une boucle sous la place, la station est accolée au sud de celle de la ligne 1 ; elle est constituée d'un quai à la gauche du train pour la descente des voyageurs et d'un quai à droite pour la montée.
  • Place
    Métro Nation [ligne 6]
    Nation
    0
    Quai ouvert le 1er mars 1909, comme terminus de la ligne « 2 sud ». Pour en savoir plus sur Nation, voir le petit topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Montparnasse - Bienvenüe [ligne 6]
    Plaisance
    0
    Station ouverte le 24 avril 1906 sous le simple nom « Montparnasse », avant d'être renommée « Avenue du Maine » lors de l'ouverture de la ligne 4, puis de prendre son nom actuel lors de la fusion des deux stations le 6 octobre 1942. Pour en savoir plus sur la gare, voir le petit topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Raspail [ligne 6]
    Parnasse
    0
    Station ouverte le 24 avril 1906. François-Vincent Raspail (1794-1878) était un chimiste, médecin et député français. Ardent républicain, il fonda plusieurs journaux libertaires et fut condamné à plusieurs reprises. Son principal apport à la société reste sa découverte des microbes, avant Pasteur, ainsi que sa lutte pour l’hygiène et l'antisepsie dans les milieux populaires.
  • Place
    Métro Denfert-Rochereau [ligne 6]
    D'Enfer
    0
    Station ouverte le 24 avril 1906. Pour en savoir plus sur Denfert-Rochereau, voir le petit topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Place d'Italie [ligne 6]
    Faubourg Saint-Marcel
    0
    Station ouverte le 24 avril 1906 comme terminus de la ligne 2 sud, future ligne 6. La place d’Italie est le point de départ de la route qui relie Paris à... l’Italie, maintenant appelée poétiquement « N7 ». Oui je sais, c’est fou. Ancienne barrière d'octrois, elle séparait avant les travaux Haussmanien Paris de Gentilly, qui s’est gentillement fait annexer la moitié de son territoire à cette occasion.
  • Place
    Métro Kléber [ligne 6]
    Victor Hugo
    0
    Station ouverte le 2 octobre 1900. Elle est le terminus technique de la ligne 6, celle de Charles de Gaulle Étoile étant trop étroite pour jouer ce rôle. D’où les arrêts iiiiiiiiiiiinterminaaaaaaables dû aux changements de conducteurs, oui. Jean-Baptiste Kléber (1753-1800) a la particularité d’être un allemand étant devenu général français. Il écrasa les Chouans à Cholet en 1793 avant d’embarquer en 1799 en Egypte pour rejoindre Bonaparte, et de finir assassiné au Caire.
  • Place
    Métro Boissière [ligne 6]
    Chaillot
    0
    Station ouverte le 2 octobre 1900. En 1730, la rue Boissière était un chemin hors de la ville qui prolongeait la rue de la Croix-Boissière située à l’intérieur de Paris. Elle devait son nom au souvenir de la croix à laquelle il était d’usage de suspendre du buis le jour des Rameaux.
  • Place
    Métro Trocadéro [ligne 6]
    Victor Hugo
    0
    Station ouverte le 2 octobre 1900. La bataille de Trocadéro qu’elle célèbre représente la prise d’un site fortifié de la baie de Cadix, en Espagne, par les troupes françaises du duc d’Angoulème (comme le festival de BD), le 31 août 1823. Pour plus d’infos sur le palais du même nom, voir le petit topo sur le lieu « Palais de Chaillot », son successeur.
  • Place
    Métro Passy [ligne 6]
    Passy
    0
    Station ouverte le 6 novembre 1906. Les films « Le Dernier Tango à Paris » et « Peur sur la Ville » y furent tourné. Pour en savoir plus sur Passy, voir le petit topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Bir-Hakeim [ligne 6]
    Grenelle
    0
    Station ouverte le 24 avril 1906 sous le nom « Quai Grenelle », avant d'être renommée, le 18 juin 1949, d’après la bataille africaine de la seconde guerre mondiale, où les troupes françaises du général Kœnig résistèrent durant 16 jours à celles motorisées de Rommel dans un fort libyen. Le tristement célèbre Vélodrome d'Hiver, détruit en 1960, se situait juste à l'ouest de la station.
  • Place
    Métro Dupleix [ligne 6]
    Grenelle
    0
    Station ouverte le 24 avril 1906. Le marquis Joseph François Dupleix (1697-1763) fut gouverneur général des établissements français de l’Inde. Il défendit avec succès Pondichéry face à la puissante flotte britannique durant 42 jours, pour finir ruiné après avoir investi toute sa fortune dans la défense et l'expansion des colonies françaises.
  • Place
    Métro La Motte-Picquet - Grenelle [ligne 6]
    Cambronne
    0
    Station ouverte le 24 avril 1906. Elle rend hommage à l’amiral Toussaint-Guillaume Picquet de la Motte (1720-1791), amiral bien badass qui se distingua lors des 28 campagnes auxquelles il prit part. Pour en savoir plus sur lui et l’ancienne commune de Grenelle, voir leurs topo respectifs.
  • Place
    Métro Cambronne [ligne 6]
    Cambronne
    0
    Station ouverte le 24 avril 1906. Pour en savoir plus sur le vicomte Cambronne et sa fameuse punch-line, voir le topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Sèvres - Lecourbe [ligne 6]
    École Militaire
    0
    Station ouverte le 24 avril 1906 sous le nom de « Suffren », avant d'être renommée d'après la barrière de Sèvres qui séparait Paris de la commune du même nom, et d'un général de Napoléon (encore un). Pierre André de Suffren (1726-1788), est un amiral français, commandeur de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, qui s’illustra comme chef d’escadre, aux Indes et en Amérique, contre les Anglais.
  • Place
    Métro Pasteur [ligne 6]
    Pasteur
    0
    Station ouverte le 24 avril 1906. Pour en savoir plus sur ce bon vieux Pasteur, voir le petit topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Edgar Quinet [ligne 6]
    Parnasse
    0
    Station ouverte le 24 avril 1906. L’historien Edgar Quinet (1803-1875) travailla sur le christianisme vu par un athé, et sur les dangers de l’émergence de la Prusse. Fervent républicain, il est élu député en 1948. Il s’exile suite en Belgique suite au coup d’état de Napoléon III, pour ne revenir qu’en 1870, et être à nouveau élu. Ses écrits influencèrent notablement Jules Ferry et Jean Jaurès. Un de ses textes ? « Aucune machine ne vous exhortera d’être homme ». Et BIM.
  • Place
    Métro Saint-Jacques [ligne 6]
    Sainte-Anne
    0
    Station ouverte le 24 avril 1906. Elle porte le nom de l'ancien Faubourg éponyme qui s'y trouvait. Lui-même portait le nom de la rue Saint-Jacques, débutant à la Tour Saint-Jacques à Châtelet d’où partaient les pèlerins en direction de... Saint-Jacques-de-Compostelle. Et Rome, mais ça c’est toutes les rues qui y mènent.
  • Place
    Métro Glacière [ligne 6]
    Faubourg Saint-Jacques
    0
    Station ouverte le 24 avril 1906. Elle porte le nom de l'ancien hameau de la Glacière où les nombreuses mares et étangs de la Bièvre gelaient l'hiver, leur glace étant récupérée puis entreposée dans des puits maçonnés proches et dans d'anciennes carrières des hauteurs de Montsouris pour être utilisée l'été. Le quotidien Le Monde y a son siège.
  • Place
    Métro Corvisart [ligne 6]
    Butte-aux-Cailles
    0
    Station ouverte le 24 avril 1906. Jean-Nicolas Corvisart (1755-1821) était le médecin personnel de Napoléon 1er, grand spécialiste des poumons et du cœur. En 1912 la station servi d'atelier de fabrication de chars de carnaval de fortune, installé sous les arcades du métro, pour sortir les chars du Carnaval de Nice invités cette année-là.
  • Place
    Métro Nationale [ligne 6]
    Jeanne d'Arc
    0
    Station ouverte le 1er mars 1909. Elle tire son nom de la Garde nationale, une milice civique bourgeoise créée lors de la Révolution française.
  • Place
    Métro Chevaleret [ligne 6]
    Salpêtrière
    0
    Station ouverte le 1er mars 1909. La rue du Chevaleret existe depuis le Moyen-Âge le long d'un petit canal reliant la Brière à l'abbaye Saint-Victor, elle tient probablement son nom du propriétaire du terrain de l’époque.
  • Place
    Métro Quai de la Gare [ligne 6]
    Bibliothèque
    0
    Station ouverte le 1er mars 1909. La gare en question n’est pas celle proche d’Austerlitz mais une gare « d’eau » existante depuis le 17e siècle, soit un port de marchandise d’où arrivaient (entre autre) les rondins de bois flottant le long de la Seine, servant à la construction.
  • Place
    Métro Bercy [ligne 6]
    Bercy
    0
    Station ouverte le 1er mars 1909. Pour en savoir plus sur l’ancienne commune de Bercy, voir le petit topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Dugommier [ligne 6]
    Charolais
    0
    Station ouverte le 1er mars 1909 sous le nom de « Charenton », du nom de la rue menant à la commune éponyme, avant d'être renommée le 12 juillet 1939 lors de l'ouverture de la ligne 8 pour éviter la confusion avec l'arrêt « Porte de Charenton ». Jacques François Dugommier (1738-1794), de son vrai nom “Coquille” jusqu’en 1785, fut eeencore un général français, député de la Convention Nationale, qui libéra Toulon des anglais en 1793, avant de mourir au combat en Catalogne.
  • Place
    Métro Daumesnil [ligne 6]
    Montempoivre
    0
    Station ouverte le 1er mars 1909. Elle porte le nom du général Pierre Daumesnil (1776-1832) qui perdit une jambe à Wagram. En 1814, il refusa de livrer aux Russes le château de Vincennes dont il était le gouverneur en clamant : « Je rendrai Vincennes quand on me rendra ma jambe. » Tel un beau gosse.
  • Place
    Métro Bel-Air [ligne 6]
    Bel-Air
    0
    Station ouverte le 1er mars 1909. Elle enjambait l'ancienne gare du même nom sur la voie ferrée allant de la Gare de Bastille (remplacée par l'Opéra), à la vallée de la Marne. Le tracé de la ligne forme désormais la promenade plantée : la « Coulée Verte René-Dumont ».
  • Place
    Métro Picpus [ligne 6]
    Picpus
    0
    Station ouverte le 1er mars 1909, sous le nom de « Saint-Mandé ». Elle prend son nom actuel le 1er mars 1937, l'ancien était sources de confusion avec la station « Saint-Mandé - Tourelle » du prolongement de la ligne 1. Pour en savoir plus sur le lieu-dit Picpus, voir le petit topo sur le quartier.