• Place
    Métro Châtelet [ligne 4]
    Les Halles
    0
    Quai ouvert le 21 avril 1908. Le châtelet, soit « petit château », est construit par Charles le Gros en 877 pour protéger Paris des invasions vikings, et remplacé au Moyen Âge par le Grand-Châtelet. Prison sinistre et sale, les prisonniers y étaient « morgués » (= dévisagés) par leurs geôliers avant d’être renvoyés dans leur cellule, renommée « morgue ». Napoléon le fait détruire en 1808, et aujourd'’hui on a une jolie place avec deux théâtres. On ne perd pas au change, qui a justement son pont en face.
  • Place
    Métro Barbès - Rochechouart [ligne 4]
    Rochechouart
    0
    Station ouverte le 21 avril 1908. C'est ici que le 21 août 1941 le Colonel Fabien tua l'aspirant Moser, militaire de la Kriegsmarine, considéré comme le premier attentat meurtrier contre les troupes d'occupation. Armand Barbès (1809-1870) fut un « révolutionnaire romantique », républicain farouche mais sans programme politique. Pour en savoir plus sur Rochechouart, voir le petit topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Réaumur - Sébastopol [ligne 4]
    Sentier
    0
    Quai ouvert le 21 avril 1908. René-Antoine Ferchault de Réaumur (1683-1757) était un chimiste français, inventeur du thermomètre à alcool. Sébastopol est une ville d’Ukraine conquise en 1855 par les français (aidés cette fois des anglais) lors de la Guerre de Crimée. En perçant le boulevard de Gare de l’Est à l’île de la Cité en 1858, Hausmann en fait l’axe nord-sud principal de Paris.
  • Place
    Métro Porte de Clignancourt [ligne 4]
    Poissonniers
    0
    Station ouverte le 21 avril 1908. Pour en savoir plus sur Clignancourt, voir le petit topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Simplon [ligne 4]
    Poissonniers
    0
    Station ouverte le 14 mai 1908. Le 6 août 2005 un incendie intoxiqua 19 personnes (sans gravité). Bon voyage ! La rue Simplon rend hommage au col suisse du même nom situé dans les Alpes. C’est Napoléon (toujours lui) qui commandita la route le traversant pour faire passer son artillerie en Italie. Le tunnel de près de 20 kilomètres, creusé quasiment à la main par 14’000 ouvriers (dont 67 morts) et inauguré en 1906, restera le plus long du monde jusqu’en 1982.
  • Place
    Métro Marcadet - Poissonniers [ligne 4]
    Goutte d'Or
    0
    Station ouverte le 21 avril 1908 sous le simple nom « Marcadet », avant d'être reliée à la station « Poissonniers » de la ligne 12 le 25 août 1931. La rue Marcadet tient son nom du lieu-dit « La Mercade » (le marché), situé en face de La Chapelle. Pour en savoir plus sur Poissonniers, voir le petit topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Château Rouge [ligne 4]
    Goutte d'Or
    0
    Station ouverte le 21 avril 1908. Son nom vient d’un petit manoir en brique rouge construit en 1780 au milieu d’un parc (à l’époque), qui servit de bal populaire puis de quartier général aux Gardes Nationaux pendant la Commune de Paris. Démoli en 1875, il donna son nom au quartier.
  • Place
    Métro Gare du Nord [ligne 4]
    Clos Saint-Lazare
    0
    Quai ouvert le 21 avril 1908. Avec 47,8 millions de voyageurs en 2008, elle est devenue la station la plus fréquentée du réseau devant Saint-Lazare. La gare, elle, ouvre en 1846 sous le nom « d’Embarcadère du Nord ». Sa façade monumentale est ornée de 23 statues de 4m, représentant les villes de destination. Elle est de loin la première gare de France (et d’Europe) avec 190 millions de voyageurs par an soit... 550 000 par jour. BOUYA. Et seconde dans le monde derrière celle de Shinjuku à Tokyo, Japon.
  • Place
    Métro Gare de l'Est [ligne 4]
    Gare de l'Est
    0
    Quai ouvert le 21 avril 1908. Pour en savoir plus sur la Gare de l’Est, voir le petit topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Château d'Eau [ligne 4]
    Faubourg Saint-Denis
    0
    Station ouverte le 21 avril 1908. Son nom provient de la rue du Château d'Eau appelée ainsi car elle traversait l'ancienne place de la Fontaine Girard, aujourd'hui renommée... Place de la République.
  • Place
    Métro Strasbourg - Saint-Denis [ligne 4]
    Faubourg Saint-Denis
    0
    Station ouverte le 21 avril 1908 sous le nom de « Boulevard Saint-Denis », avant de prendre son nom actuel lors du prolongement de la ligne 8 le 5 mai 1931. Le boulevard de Strasbourg menait à l’embarcadère du même nom, devenu depuis la Gare de l’Est. Pour en savoir plus sur saint Denis, voir le petit topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Etienne Marcel [ligne 4]
    Sentier
    0
    Station ouverte le 21 avril 1908. Elle prend le nom du premier « maire » de Paris, le prévôt des marchants Etienne Marcel (1315-1358). C’est lui qui bâtit le premier Hôtel de Ville de Paris, détruit par le feu en 1874 et reconstruit à l’identique depuis. On lui a fait une statue entre le quai et sa mairie, pour la peine.
  • Place
    Métro Les Halles [ligne 4]
    Les Halles
    0
    Station ouverte le 27 avril 1908. Elle fut déplacée d'une dizaine de mètres vers l'est lors de la construction de la station RER, et réouvrit le 3 octobre 1977.
  • Place
    Métro Cité [ligne 4]
    Île de la Cité
    0
    Station ouverte le 10 décembre 1910. Une entrée (condamnée) la relie à la préfecture de Police et au Palais de Justice. Pour en savoir plus sur l’île de la Cité, voir le petit topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Saint-Michel [ligne 4]
    Saint-Michel
    0
    Station ouverte le 9 juillet 1910. Pour en savoir plus sur saint Michel, voir le petit topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Odéon [ligne 4]
    Mont Sainte-Geneviève
    0
    Station ouverte le 9 janvier 1910. Le théâtre de l’Odéon situé au bout de la rue doit son nom au lieu dédié au chant dans l’antiquité grecque. La place de l’Odéon est en face du théâtre hein, celle donnant sur la sortie du métro porte le nom d’Henri Mondor (1885-1962), chirurgien et historien français, l’École de Médecine étant juste à côté. Pour compliquer le tout la statue sur la place est celle de Danton, figure majeure de la Révolution Française qui avait sa maison à côté.
  • Place
    Métro Saint-Germain-des-Prés [ligne 4]
    Saint-Germain-des-Prés
    0
    Station ouverte le 9 janvier 1910. Pour en savoir plus sur Saint-Germain-des-Prés, voir le petit topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Saint-Sulpice [ligne 4]
    Luxembourg
    0
    Station ouverte le 9 janvier 1910. Elle désert l’église du même nom, dont personne n’arrive à dater la construction originelle, si ce n’est une pierre tombale du Xe siècle. Devenue trop petite, elle est reconstruite à plusieurs reprises à partir de 1645. Anne d’Autriche repose une première pierre en 1655, puis Louis Le Vau est appelé à la rescousse. Enfin finie en 1870, Victor Hugo s’y maria, Jean-Baptise Pigalle réalisa la statue de la Vierge au fond et Delacroix des fresques sur les côtés. Beau score.
  • Place
    Métro Saint-Placide [ligne 4]
    Luxembourg
    0
    Station ouverte le 9 janvier 1910 sous le nom de « Vaugirard ». Pour éviter toute confusion avec la station Vaugirard de la ligne A du Nord-Sud (aujourd'hui ligne 12), elle prend son nom actuel le 15 novembre 1913. Contrairement à sa voisine Saint-Sulpice elle ne désert pas une église, mais simplement la rue rendant hommage au disciple de saint Benoît, sauvé de la noyade par saint Maur (qui a lui sa station sur la ligne 3). Par tous les saints !
  • Place
    Métro Montparnasse - Bienvenüe [ligne 4]
    Parnasse
    0
    Quai ouvert le 6 avril 1910 sous le simple nom de « Montparnasse », les quais des lignes 6 et 13 formant alors la station distincte « Bienvenüe » avant de fusionner le 6 octobre 1942. Pour en savoir plus sur la gare, voir le petit topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Vavin [ligne 4]
    Parnasse
    0
    Station ouverte le 9 janvier 1910. Alexis Vavin (1792-1863) était un notaire et député français. Sympathisant de la cause polonaise, il s’opposa au coup d’État de Napoléon III en 1853, qui mit fin à la IIIe République.
  • Place
    Métro Raspail [ligne 4]
    Parnasse
    0
    Quai ouvert le 30 octobre 1909. François-Vincent Raspail (1794-1878) était un chimiste, médecin et député français. Ardent républicain, il fonda plusieurs journaux libertaires et fut condamné à plusieurs reprises. Son principal apport à la société reste sa découverte des microbes, avant Pasteur, ainsi que sa lutte pour l’hygiène et l'antisepsie dans les milieux populaires.
  • Place
    Métro Denfert-Rochereau [ligne 4]
    D'Enfer
    0
    Quai ouvert le 30 octobre 1909. Pour en savoir plus sur Denfert-Rochereau, voir le petit topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Mouton-Duvernet [ligne 4]
    D'Enfer
    0
    Station ouverte le 30 octobre 1909. Régis Barthélemy Mouton-Duvernet (1770-1816) s’engagea volontairement à 15 ans, servit en Guadeloupe à 19 ans, puis participa à toutes les guerres de la Révolution et de l'empire Napoléonien. Envoyé comme colonel en Espagne, il en revint général de division en 1806. Nommé gouverneur de Lyon lors des Cent-Jours, il est fait traître au Roi lorsque Louis XVIII remonte sur le trône, et condamné à mort le 16 juillet 1816.
  • Place
    Métro Alésia [ligne 4]
    D'Enfer
    0
    Station ouverte le 30 octobre 1909. Pour en savoir plus sur Alésia, voir le petit topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Porte d'Orléans [ligne 4]
    Petit Montrouge
    0
    Station ouverte le 30 octobre 1909 comme terminus de la ligne. Principale porte d’accès au sud de Paris, c’est aussi une des plus ancienne, étant sur l’axe reliant les deux villes royales de Paris et Orléans au Moyen Âge. Le 2 mars 1941 à Koufra (Libye) le Général Leclerc et ses hommes firent le serment de ne déposer les armes que lorsque le drapeau français flotterai sur la cathédrale de Strasbourg. C'’est par cette porte qu’ils libérèrent Paris, le 24 août 1944, puis Strasbourg le 23 novembre.
  • Place
    Métro Mairie de Montrouge [ligne 4]
    Montrouge
    0
    Station ouverte le 23 mars 2013, comme terminus de la ligne. Pour en savoir plus sur la charmante ville de Montrouge, voir le topo sur le quartier.