• Place
    Métro Concorde [ligne 12]
    Louvre
    0
    Quai ouvert le 5 novembre 1910. Anciennement appelée Place Louis XV, une statue équestre dites « du Bien-Aimé » trônant au milieu. Bizarrement elle ne survécue pas à la Révolution Française, on se demande bien pourquoi. À la place depuis est érigé l'obélisque offerte par Méhemet Ali à Louis-Philippe 1er en 1831. Monument qui se paye le luxe d’être le plus vieux d’une ville pluri-millénaire, datant du XIIIe siècle avant J.C. (Ramsès II powa).
  • Place
    Métro Pigalle [ligne 12]
    Pigalle
    0
    Quai ouvert le 8 avril 1911 sur la ligne A de la Compagnie Nord-Sud, absorbée au réseau en tant que ligne 12 le 27 mars 1931. Pour en savoir plus sur le sculpteur Pigalle, voir le topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Saint-Lazare [ligne 12]
    Europe
    0
    Quai ouvert le 5 novembre 1910. La gare est la 2e du réseau derrière la station Gare du Nord, avec 100 millions de voyageurs par an. Avant s'y trouvait les Jardins de Tivoli, l'ancêtre des parcs d'attraction. Son nom provient de la rue menant à l'ancienne léproserie de Saint-Lazare, sur laquelle sont justement située la Gare du Nord et l'église Saint-Vincent-de-Paul. Comme quoi tout se rejoint.
  • Place
    Métro Marcadet - Poissonniers [ligne 12]
    Goutte d'Or
    0
    Station ouverte le 23 août 1916 sous le simple nom « Poissonniers », avant d'être reliée à la station « Marcadet » de la ligne 4 le 25 août 1931. La rue Marcadet tient son nom du lieu-dit « La Mercade » (le marché), situé en face de La Chapelle. Pour en savoir plus sur Poissonniers, voir le petit topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Montparnasse - Bienvenüe [ligne 12]
    Necker
    0
    Quai ouvert le 5 novembre 1910 sur la ligne A de la Compagnie Nord-Sud, absorbée au réseau en tant que ligne 12 le 27 mars 1931. La station porte d’abord le nom « Montparnasse » avec la ligne 4, avant de fusionner avec la station « Bienvenüe » des lignes 6 et 13 le 6 octobre 1942. Pour en savoir plus sur la gare, voir le petit topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Pasteur [ligne 12]
    Pasteur
    0
    Quai ouvert le 5 novembre 1910. Pour en savoir plus sur ce bon vieux Pasteur, voir le petit topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Madeleine [ligne 12]
    Élysée
    0
    Station ouverte le 5 novembre 1910 sur la ligne A de la Compagnie Nord-Sud, absorbée au réseau en tant que ligne 12 le 27 mars 1931. L'odeur d'œuf pourri n'est pas due à la quantité de merde transitant dans les égouts mais à une nappe phréatique d'eau sulfurisée située juste au-dessus de la station qui suinte à travers les parois. Bon après au nez c'est pareil. Pour en savoir plus sur l'église de la Madeleine, voir le topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Sèvres - Babylone [ligne 12]
    Bon Marché
    0
    Station ouverte le 5 novembre 1910 sur la ligne A de la Compagnie Nord-Sud, absorbée au réseau en tant que ligne 12 le 27 mars 1931. À l'origine la station de la ligne 10 (CMP) devait s'appeler Babylone et la station de la ligne 12 (Nord-Sud) devait s'appeler Sèvres. La ville obligea les deux compagnies à faire station commune mais on peut remarquer sur les faïences que les rancunes furent tenaces, la station de la ligne 10 indiquant « Babylone » en gros, alors que pour la 12 c’est « Sèvres ».
  • Place
    Métro Porte de Versailles [ligne 12]
    Parc des Expositions
    0
    Station ouverte le 5 novembre 1910 comme terminus de la ligne A de la Compagnie Nord-Sud , absorbée au réseau en tant que ligne 12 le 27 mars 1931. Les quais furent déplacés vers le sud en 1930 en prévision du prolongement vers Mairie d'Issy, les faïences d'origines étant toujours visibles dans le tunnel au nord des quais actuels. Elle dessert le Parc des Expositions, et pour en savoir plus sur ce dernier il faut voir le topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Convention [ligne 12]
    Saint-Lambert
    0
    Station ouverte le 5 novembre 1910 sur la ligne A de la Compagnie Nord-Sud, absorbée au réseau en tant que ligne 12 le 27 mars 1931. La « Convention Nationale » est le nom donné à l'Assemblée constituante qui gouverna la France du 21 septembre 1792 au 26 octobre 1795 lors de la Révolution française, elle succéda à l’Assemblée législative et fonda la Première République par suffrage universel masculin. Tu parles d'universel.
  • Place
    Métro Vaugirard [ligne 12]
    Saint-Lambert
    0
    Station ouverte le 5 novembre 1910 sur la ligne A de la Compagnie Nord-Sud, absorbée au réseau en tant que ligne 12 le 27 mars 1931. La rue de Vaugirard est la plus longue voie de Paris intra-muros avec 4 360 mètres de longueur, correspondant à 407 numéros d'immeuble. La station se situe au cœur de l'ancien village de Val Gérard, pour en savoir plus sur ce dernier voir le topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Volontaires [ligne 12]
    Pasteur
    0
    Station ouverte le 5 novembre 1910 sur la ligne A de la Compagnie Nord-Sud, absorbée au réseau en tant que ligne 12 le 27 mars 1931. En 1822 les riverains transformèrent eux-mêmes une impasse existante en ruelle débouchant sur la rue de Vaugirard, d'où le nom premier de « Ruelle Volontaire ». Le « s » fut ensuite ajouté pour rendre hommage aux soldats de l'an II de la Révolution.
  • Place
    Métro Falguière [ligne 12]
    Necker
    0
    Station ouverte le 5 novembre 1910 sur la ligne A de la Compagnie Nord-Sud, absorbée au réseau en tant que ligne 12 le 27 mars 1931. Elle rend hommage au sculpteur Alexandre Falguière (1831-1900), ami de Rodin.
  • Place
    Métro Notre-Dame-des-Champs [ligne 12]
    Luxembourg
    0
    Station ouverte le 5 novembre 1910 sur la ligne A de la Compagnie Nord-Sud, absorbée au réseau en tant que ligne 12 le 27 mars 1931. Pour en savoir plus sur l’église Notre-Dame-des-Champs, voir le topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Rennes [ligne 12]
    Bon Marché
    0
    Station ouverte le 5 novembre 1910 sur la ligne A de la Compagnie Nord-Sud, absorbée au réseau en tant que ligne 12 le 27 mars 1931. Rennes est une des destinations de la gare Montparnasse, située au bout de la rue. Celui qui remarque que la rue commence au n°41 gagne un Trancetto.
  • Place
    Métro Rue du Bac [ligne 12]
    Faubourg Saint-Germain
    0
    Station ouverte le 5 novembre 1910 sur la ligne A de la Compagnie Nord-Sud, absorbée au réseau en tant que ligne 12 le 27 mars 1931. Dans cette rue tortueuse qui descend vers la Seine en 1564 un bac était nécessaire pour traverser la Seine. Il permettait aux blocs de pierre provenant des carrières de Vaugirard d’accéder au chantier de construction des Tuileries.
  • Place
    Métro Solférino [ligne 12]
    Faubourg Saint-Germain
    0
    Station ouverte le 5 novembre 1910 sur la ligne A de la Compagnie Nord-Sud, absorbée au réseau en tant que ligne 12 le 27 mars 1931. Elle rend hommage à la ville de Solférino, où les troupes de Napoléon III vainquirent les Autrichiens en 1859. La violence des combats meurtriers inspira à Henri Dunant (1828-1910) la création de la Croix-Rouge en 1863. Il reçut le premier prix Nobel de la paix avec Frédéric Passy en 1901.
  • Place
    Métro Assemblée Nationale [ligne 12]
    Faubourg Saint-Germain
    0
    Station ouverte le 5 novembre 1910, sous le nom « Chambre des Députés » sur la ligne A de la Compagnie Nord-Sud, absorbée au réseau en tant que ligne 12 le 27 mars 1931. Elle prit son nom actuel le 30 juin 1989, les professeurs de droit constitutionnel ne pouvant plus faire à leurs élèves la petite blagounette « Sous la Ve république La Chambre des députés n'est qu'une station de métro ».
  • Place
    Métro Trinité - d'Estienne d'Orves [ligne 12]
    Pigalle
    0
    Station ouverte le 5 novembre 1910 sur la ligne A de la Compagnie Nord-Sud, absorbée au réseau en tant que ligne 12 le 27 mars 1931. L’église est dédiée à la sainte trilogie chrétienne, soit le fils (Jésus), le père (Dieu), et le saint Esprit (le souffle de Dieu). Avant sa construction en 1867 s’y trouvait le fameux restaurant de la Grande-Pinte, tenu par Jean Ramponeaux. Honoré d’Estiennes d’Orves (1901-1941), officier de marine rallié au général de Gaulle, est fusillé par la Gestapo au Mont Valérien.
  • Place
    Métro Notre-Dame-de-Lorette [ligne 12]
    Pigalle
    0
    Station ouverte le 5 novembre 1910 comme terminus de la ligne A de la Compagnie Nord-Sud, absorbée au réseau en tant que ligne 12 le 27 mars 1931. L'église Notre-Dame-de-Lorette est d’abord bâtit comme chapelle vers 1645, avant d’être remplacée en 1836 par le bâtiment actuel. Son nom fait référence à la ville italienne de Loreto (Lorette) où se trouvait la maison de Marie, la Santa Casa.
  • Place
    Métro Saint-Georges [ligne 12]
    Pigalle
    0
    Station ouverte le 8 avril 1911 sur la ligne A de la Compagnie Nord-Sud, absorbée au réseau en tant que ligne 12 le 27 mars 1931. Saint-Georges, c’est le patron de l’Angleterre et des cavaliers, celui qui terrasse un dragon. La fontaine centrale servait à l'origine à faire boire les chevaux, elle a été tarie en 1906 par la construction du métro puis remise en eau en 1995. C'est devant le théâtre que fut tourné « Le Dernier Métro » de Truffaut (1980).
  • Place
    Métro Abbesses [ligne 12]
    Abbesses
    0
    Station ouverte le 31 octobre 1912 sur la ligne A de la Compagnie Nord-Sud, absorbée au réseau en tant que ligne 12 le 27 mars 1931. C'est la station de métro la plus profonde de Paris : 36 mètres sous le niveau du sol. Pour en savoir plus sur les Abbesses de Montmartre, voir le topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Lamark - Caulaincourt [ligne 12]
    Clignancourt
    0
    Station ouverte le 31 octobre 1912 sur la ligne A de la Compagnie Nord-Sud, absorbée au réseau en tant que ligne 12 le 27 mars 1931. Prévue à l'origine pour s'appeler « Pecqueur », du fait de la proximité de la Place Constantin-Pecqueur, la station est devenue « Lamarck » car l'entrée aboutit près de la rue éponyme. Puis elle portera le nom de « Lamarck (Caulaincourt) », la rue Caulaincourt étant également toute proche, avant de devenir Lamarck - Caulaincourt.
  • Place
    Métro Jules Joffrin [ligne 12]
    Clignancourt
    0
    Le repère rock des Montmartrois, essayez leur bière artisanale !
  • Place
    Métro Marx Dormoy [ligne 12]
    La Chapelle
    0
    Station ouverte le 23 août 1916 sous le nom de « Torcy », sur la ligne A de la Compagnie Nord-Sud, absorbée au réseau en tant que ligne 12 le 27 mars 1931. Elle se trouve à proximité de l'église Saint-Denys de la Chapelle, qui donne son nom au quartier « La Chapelle ». Elle prit son nom actuel le 11 mai 1946 en hommage au sénateur Marx Dormoy (1888-1941), ministre de l'intérieur de 1937 à 1938 assassiné par le groupe d'extrème-droite des « Cagoulards ».
  • Place
    Métro Porte de la Chapelle [ligne 12]
    Les Entrepôts
    0
    Station ouverte le 23 août 1916 comme terminus de la ligne A de la Compagnie Nord-Sud, absorbée au réseau en tant que ligne 12 le 27 mars 1931. La porte de la Chapelle-Saint-Denis était une vaste entrée des fortifications de 1840 qui contrôlait la route impériale de Paris à Calais par Saint-Denis qui faisait suite à la rue de la Chapelle, ex Grand-Rue de la commune de la Chapelle (rattachée en 1860). L’axe est situé sur le tracé de l’ancienne voie romaine de Lutèce vers les villes du nord.
  • Place
    Métro Front Populaire [ligne 12]
    Plaine Saint-Denis
    0
    Station ouverte le 18 décembre 2012 comme terminus de la ligne 12, avant son prolongement jusqu’à Mairie d’Aubervilliers prévu pour fin 2017. Située dans un ancien quartier industriel en pleine mutation, elle devait à l’origine s’appeler « Proudhon - Gardinoux » en hommage à Pierre-Joseph Proudhon (1809-1865), premier anarchiste et auteur de la célèbre la formule « La propriété, c’est le vol », ainsi qu’à l’ancien lieu-dit des Gardinoux. Elle prit finalement le nom de l'ancêtre du PS.
  • Place
    Métro Corentin Celton [ligne 12]
    Issy-les-Moules
    0
    Station ouverte le 24 mars 1934, sous le nom « Petits Ménages ». En 1868, l'ancien hospice des Petits Ménages, alors situé vaux premiers numéros de la rue de Babylone dans le 7e arrondissement, déménage à Issy-les-Moules, laissant alors un large espace à l'extension du Bon Marché. Corentin Celton, employé de l’hospice, fut fusillé par les Allemands comme résistant en 1945 et lui donna son nouveau nom.
  • Place
    Métro Mairie d'Issy [ligne 12]
    Issy-les-Moules
    0
    Station ouverte le 24 mars 1934, comme terminus de la ligne. Pour en savoir plus sur Issy-les-Moules, voir le topo sur le quartier.