• Place
    Métro Odéon [ligne 10]
    Mont Sainte-Geneviève
    0
    Quai ouvert le 14 février 1926. Le théâtre de l’Odéon situé au bout de la rue doit son nom au lieu dédié au chant dans l’antiquité grecque. La place de l’Odéon est en face du théâtre hein, celle donnant sur la sortie du métro porte le nom d’Henri Mondor (1885-1962), chirurgien et historien français, l’École de Médecine étant juste à côté. Pour compliquer le tout la statue sur la place est celle de Danton, figure majeure de la Révolution Française qui avait sa maison à côté.
  • Place
    Métro Gare d'Austerlitz [ligne 10]
    Austerlitz
    0
    Quai ouvert le 12 juillet 1939 comme terminus de la ligne 10, sous le nom « Gare d’Orléans », l’ancien nom de la gare d’Austerlitz. Cette dernière est ouverte le 20 septembre 1840 comme terminus de la ligne Paris-Orléans, avant que la ligne ne se prolonge jusqu’à la gare d’Orsay de 1900 à 1939. Elle est la 6e gare de Paris avec 31 millions de voyageurs par an. La bataille napoléonienne d’Austerlitz eu lieu en 1805 près de la localité éponyme en Tchéquie.
  • Place
    Métro La Motte-Picquet - Grenelle [ligne 10]
    Cambronne
    0
    Quai ouvert le 29 juillet 1937. La station rend hommage à l’amiral Toussaint-Guillaume Picquet de la Motte (1720-1791), amiral bien badass qui se distingua lors des 28 campagnes auxquelles il prit part. Pour en savoir plus sur lui et l’ancienne commune de Grenelle, voir leurs topo respectifs.
  • Place
    Métro Jussieu [ligne 10]
    Saint-Victor
    0
    Station ouverte le 26 avril 1931. Elle s'appelait autrefois Jussieu ? Halle-aux-vins, mais il ne subsiste aujourd'hui que le nom de Jussieu, car la petite Halle aux vins, créée par Napoléon Ier, a disparu et à son emplacement se trouve à présent (depuis 1957) le campus de Jussieu. Jussieu étant le nom d'une famille française qui a donné du XVIIe au XIXe siècle plusieurs botanistes.
  • Place
    Métro Michel-Ange - Molitor [ligne 10]
    Montmorency
    0
    Station ouverte le 30 septembre 1913 comme embranchement de la ligne 8, avant d'être rattaché à la ligne 10 le 27 juillet 1937. Michel-Ange était un peintre pas trop naze, Molitor (encore) un maréchal de Napoléon 1er.
  • Place
    Métro Michel-Ange - Auteuil [ligne 10]
    Montmorency
    0
    Station ouverte le 30 septembre 1913 comme embranchement de la ligne 8, avant d'être rattaché à la ligne 10 le 27 juillet 1937. Michel-Ange était un peintre pas trop naze, Auteuil un ancien village en partie annexé par l'extension de Paris en 1860.
  • Place
    Métro Porte d'Auteuil [ligne 10]
    Montmorency
    0
    Station ouverte le 30 septembre 1913 comme terminus de la ligne 8, avant d'être rattaché à la ligne 10 le 27 juillet 1937.
  • Place
    Métro Chardon-Lagache [ligne 10]
    Auteuil
    0
    Station ouverte le 30 septembre 1913 comme embranchement de la ligne 8, avant d'être rattaché à la ligne 10 le 27 juillet 1937. Elle rend hommage au docteur Pierre Chardon qui fut le « médecin des pauvres » d’Auteuil pendant cinquante ans, il fut enterré au deuxième cimetière d’Auteuil en 1845.
  • Place
    Métro Église d'Auteuil [ligne 10]
    Auteuil
    0
    Station ouverte le 30 septembre 1913 comme embranchement de la ligne 8, avant d'être rattaché à la ligne 10 le 27 juillet 1937. D'abord sous le nom de « Wilhem », en raison de sa proximité avec la rue Wilhem. Elle change de nom en 1921 car celui-ci aurait pu évoquer l'ex-empereur d'Allemagne Guillaume II, sa nouvelle appellation vient du voisinage de l'église Notre-Dame-d'Auteuil. C'est la station la moins fréquentée de tout le réseau avec en moyenne 150 000 voyageurs par an.
  • Place
    Métro Mirabeau [ligne 10]
    Auteuil
    0
    Station ouverte le 30 septembre 1913 comme embranchement de la ligne 8, avant d'être rattaché à la ligne 10 le 27 juillet 1937. Elle rend hommage à Honoré Gabriel Riquetti, comte de Mirabeau, plus communément appelé sous son blaze de Mirabeau, né le 9 mars 1749 au Bignon-Mirabeau, mort le 2 avril 1791 à Paris. Révolutionnaire français, ainsi qu’écrivain, diplomate, franc-maçon, journaliste et homme politique (mais il ne faisait pas le café).
  • Place
    Métro Javel - André Citroën [ligne 10]
    Beaugrenelle
    0
    Station ouverte le 30 septembre 1913 comme embranchement de la ligne 8, avant d'être rattaché à la ligne 10 le 27 juillet 1937. Pour en savoir plus sur le hameau de Javel, voir le topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Charles Michels [ligne 10]
    Beaugrenelle
    0
    Station ouverte le 13 juillet 1913 comme terminus provisoire de la ligne 8, avant d'être rattaché à la ligne 10 le 27 juillet 1937. D'abord appelée « Beaugrenelle », invite publicitaire créée par les promoteurs immobiliers du quartier de Grenelle au moment de son urbanisation, elle prend son nom actuel -tout comme la place- le 14 juillet 1945 pour rendre hommage au député communiste du 15e arrondissement, fusillé en 1941 par les nazis.
  • Place
    Métro Avenue Émile-Zola [ligne 10]
    Beaugrenelle
    0
    Station ouverte le 13 juillet 1913 comme embranchement de la ligne 8, avant d'être rattachée à la ligne 10 le 27 juillet 1937. Émile Édouard Charles Antoine Zola (1840-1902), était un écrivain naturaliste et journaliste, et l'un des romanciers français les plus populaires au monde. Principalement connu pour sa série des Rougon-Macquart, suivant une famille sous le Second Empire, son engagement dans l'affaire Dreyfus avec son légendaire titre « J'accuse » en 1898 lui vaudra un exil provisoire.
  • Place
    Métro Ségur [ligne 10]
    École Militaire
    0
    Station ouverte le 29 septembre 1937. Elle rend hommage au marquis Philippe Henri de Ségur (1724-1801) qui fut maréchal de France (encore un). Le nom de Ségur est plus connu par les romans de sa petite-fille par alliance la comtesse Sophie Rostopchine de Ségur (1799-1874), parmi lesquels figurent « Les Malheurs de Sophie », « Mémoires d'un âne », « Les petites filles modèles ».
  • Place
    Métro Vaneau [ligne 10]
    Bon Marché
    0
    Station ouverte le 30 décembre 1923. Elle prend le nom d'un polytechnicien mort le 29 juillet 1830, en chargeant au devant du peuple lors de la prise de la caserne de Babylone, occupée par les gardes suisses. Courageux mais un peu con. Ça valait bien un nom de station pour la peine qu’il s’est donné.
  • Place
    Métro Sèvres - Babylone [ligne 10]
    Bon Marché
    0
    Quai ouvert le 30 décembre 1923. À l'origine la station de la ligne 10 actuelle (CMP) devait s'appeler Babylone et la station de la ligne 12 actuelle (Nord-Sud) devait s'appeler Sèvres. La ville obligea les deux compagnies à faire station commune mais on peut remarquer sur les faïences que les rancunes furent tenaces, la station de la ligne 10 indiquant « Babylone » en gros, alors que pour la 12 c’est « Sèvres ».
  • Place
    Métro Duroc [ligne 10]
    Necker
    0
    Quai ouvert le 27 juillet 1937 lors de l'annexion par la ligne 10 de la branche La Motte-Piquet - Grenelle / Porte d'Auteuil de la ligne 8. Elle rend hommage à Gérard Christophe Michel Duroc, duc de Frioul (1772-1813), maréchal d’Empire, qui fut aide de camp de Bonaparte en Italie et en Égypte. Il repose aux Invalides auprès de l’Empereur. La station est régulièrement renommée « Durock » lors du festival Rock en Seine pour faire une petite blagounette.
  • Place
    Métro Mabillon [ligne 10]
    Saint-Germain-des-Prés
    0
    Station ouverte le 10 mars 1925. Elle est rend hommage au bénédictin Jean Mabillon (1632-1707), moine mauriste, inventeur de la diplomatique. La diplomatique c'est les règles pour établir la date, la provenance, la nature, l’authenticité et les versions successives d’un document écrit. T'en fais pas nous non plus on ne savait pas.
  • Place
    Métro Cluny - La Sorbonne [ligne 10]
    Saint-Michel
    0
    Station ouverte le 15 février 1930, puis fermée en 1939 car considérée comme trop proche d'autres stations, avant d'être réouverte en 1988 pour assurer la correspondance des lignes RER B et C. Les thermes de Cluny, c’est la thalasso de l’époque galo-romaine, datant du IIIe siècle. Des abbés les remplacèrent par un flamboyant hôtel gothique en 1485. La Sorbonne, fondée au 12e siècle, est une des plus vieille et prestigieuse université au monde, avec 200 000 étudiants.
  • Place
    Métro Maubert - Mutualité [ligne 10]
    Mont Sainte-Geneviève
    0
    Station ouverte le 15 février 1930. Son nom provient de la place Maubert, connue dès le XIIIe siècle d'après une déformation d'Aubert, abbé de Sainte-Geneviève qui créa les étaux de bouchers sur ce site, où elle servie de lieu d'exécution des imprimeurs au XVIe avant de devenir un lieu d'enseignement de théologie et de philosophie ainsi qu'un des plus vieux marché de Paris ; et de la Maison de la Mutualité, ouverte comme salle de théâtre en 1930 devenue lieu de prédilection des meetings politique.
  • Place
    Métro Cardinal Lemoine [ligne 10]
    Mont Sainte-Geneviève
    0
    Station ouverte le 26 avril 1931. Elle rend hommage au cardinal Jean Lemoine (1250-1313), légat du pape Boniface VIII auprès de Philippe le Bel.
  • Place
    Métro Boulogne - Pont de Saint Cloud [ligne 10]
    Boulogne Ville
    0
    Station ouverte le 2 octobre 1981, comme terminus de la ligne. Le premier pont de Saint Cloud, construit en 841, était une simple passerelle en bois. La légende voulait que tout roi traversant ce pont encourait une mort subite. La malédiction prit fin en 1547 : François 1er étant déjà mort, on fit passer son convoi funéraire dessous. Le pont actuel et son tablier métallique datent de 1940. Pour en savoir plus sur la ville de Boulogne, voir le topo sur le quartier.
  • Place
    Métro Boulogne - Jean Jaurès [ligne 10]
    Boulogne Ville
    0
    Station ouverte le 3 octobre 1980. Jean Jaurès fut un homme politique socialiste français et pacifiste forcené. Fondateur du quotidien « L’Humanité » en 1904, il fit son plus fameux discours près de la station éponyme de la ligne 5, sur la Butte du Chapeau Rouge, devant 150’000 personnes le 25 mai 1913. Son assassinat le 31 juillet 1914 par un étudiant nationaliste déséquilibré entraînera l’entrée en guerre de la France dans la Première Guerre mondiale.
  • Place
    Métro Croix-Rouge [fantôme]
    Bon Marché
    0
    Sous vos pieds se trouve la station fantôme Croix-Rouge. Ouverte le 30 septembre 1923 comme premier terminus de la ligne 10, elle prend l’ancien nom de la place Michel-Debré depuis le XVe siècle, qui n’a donc rien à voir avec l’organisation humanitaire du même nom, créée elle en 1863. Tout comme Arsenal, elle est fermée en 1939, les employés de l’ancêtre de la RATP étant envoyés au front. Elle a depuis été transformée en plage, puis habillée de rose en 2008, pour l’expo « L’Enfer d’Eros » à la BnF.