• Place
    Colonne de la Bastille
    Saint-Paul
    0
    Sous la colonne de Juillet le génie protège révolutionnaires et momies millénaires.
  • Place
    Centre George Pompidou
    Beaubourg
    0
    Plus grand musée d'Art Moderne d'Europe avec 98 868 œoeuvres de 6 260 artistes, 2e au monde derrière le MOMA de New York, Beaubourg était à l’'origine l'’un des quartiers les plus pauvres de Paris, défini sous le nom « d’'îlot insalubre n°1 ». Voulu par le président George Pompidou, c’'est Valéry Gisquard d’Estaing qui l’'inaugure le 31 janvier 1974. Les éléments fonctionnels du bâtiment constituent sa façade avec un code couleur défini. And don't you know Pompidou, you've got to Pompidou.
  • Place
    Place de la Concorde
    Triangle d'Or
    0
    « La place de la Concorde n'est pas une place, c'est une idée. » (Curzio Malaparte)
  • Place
    Pyramide du Louvre
    Louvre
    0
    L'idée d'une pyramide au Louvre ne date pas d'aujourd'hui, dès 1809 l'on songeait à "une pyramide qui serait un monument national de reconnaissance à l'Empereur".
  • Place
    Les Catacombes
    D'Enfer
    0
    Les Catacombes étaient à l’origine le nom d’un ossuaire antique romain où les catholiques persécutés entreposaient leurs morts. À Paris, le cimetière des Innocents autrefois situé à l’emplacement des Halles étant devenu un foyer d’infection, le charnier fut déplacé en 1780 dans des carrières de pierres situées sous la rue de la Tombe-Issoire. L’histoire prétend que le Guillaume de Gellone occit ici-même le géant voleur Issoire et ne put prendre que sa tête, enterrant le reste du corps sur place.
  • Place
    Palais de Chaillot
    Chaillot
    0
    En 1810, Napoléon 1er souhaitait bâtir sur la butte du village de Chaillot un « kremlin cent fois plus beau que celui de Moscou » en l'honneur du Roi de Rome, son fils de 2 ans. Avec un parc allant de la place de l'Étoile à Boulogne, tranquille. Le Palais du Trocadéro, lui, (du nom d'une victoire française de 1823 en Espagne) était une grandiose salle des fêtes de 5 000 personnes construite pour l'Exposition Universelle de 1878. Le palais actuel construit pour celle de 1937 fût le premier siège de l'ONU.
  • Place
    Le Grand Palais
    Triangle d'Or
    0
    Construit pour l'’exposition universelle de 1900 comme pièce maîtresse de « l'axe républicain » (des Invalides au Palais de l’Élysée) en remplacement du vaste mais inconfortable Palais de l’Industrie de 1855, il porte le nom officiel de « Grand Palais des Beaux-Arts ». Sa verrière de 200 mètres de long pour 50 mètres de large et autant de hauteur utilise autant de métal que la Tour Eiffel. Utilisée successivement comme cirque, caserne, salon hippique, il fût entièrement rénové de 1993 à 2007.
  • Place
    Aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle
    La Grande Plaine
    0
    Inauguré le 8 mars 1974 après 10 ans de travaux, Roissy-Charles-de-Gaulle est le plus grand aéroport français, et le 2e d’Europe, après celui londonien d’Heathrow. En 2011 il a accueilli près de 61 millions de voyageurs. Pas loin de la population de la France quoi. Mehran Karimi Nasseri, réfugié iranien, vécu dans le Terminal 1 de 1988 à 2006, avant d’être hospitalisé pour une raison inconnue. Sa vie inspira « Le Terminal » de Spielberg avec Tom Hanks.
  • Place
    Battlepoly, Avenue des Champs-Élysées
    Faubourg Saint-Honoré
    0
    35.000 F
  • Place
    La Tour Eiffel
    Champ de Mars
    0
    Contestée par certains à l'origine, la tour Eiffel fut d'abord la vitrine du savoir-faire technique français, à l'occasion de l'exposition universelle de 1889, dont le thème était la Révolution française. Construite par Gustave Eiffel et initialement nommée « tour de 300 mètres », elle mesure en réalité 324 mètres, antennes comprises. Elle est le monument culturel payant le plus visité au monde. « Bergère ô tour Eiffel le troupeau des ponts bêle ce matin », Apollinaire.
  • Place
    Arc de Triomphe
    Chaillot
    0
    Napoléon 1er, au lendemain de la victoire d’Austerlitz en 1805, fanfaronne devant ses soldats en leur disant « Vous ne rentrerez dans vos foyers que sous des arcs de Triomphe ». Ça prendra 30 ans, mais l’Arc de Triomphe de l’Étoile, le plus grand du monde culminant à 50m, est terminé sous Napoléon III. Plusieurs dizaines de sculpteurs participèrent à la réalisation des fresques, dont la gravure du nom des 660 généraux de Napoléon. Et à l’époque le copier/coller n’existait pas.
  • Place
    Basilique du Sacré-Cœur
    Montmartre
    0
    Déjà autel dédié à Mars durant l'antiquité, le premier évêque de Paris, saint Denis, y est joyeusement décapité par les romains. Suite aux massacres de la Commune de Paris en 1870, monseigneur Fournier déclare qu'il s'agit d'une punition divine après un siècle de déchéance (il pense à la Révolution Française). Après un engouement populaire, l'Assemblée Nationale vote la construction de la basilique, terminée en 1914. Depuis lors des fidèles se relaient pour une prière perpétuelle.
  • Place
    Basilique Saint-Denis
    Saint-Denis Ville
    0
    Saint-Denis, premier évêque de Paris, décapité par les Romains à Montmartre, s’écroule ici vers 250. Le lieu sert de nécropole royale depuis que le bon roi Dagobert 1er y entra les pieds devant, vers 638. Depuis Pépin le Bref, Saint-Louis, François 1er, Henri IV ou encore Louis XIV l’on rejoint. Première église gothique au monde, plusieurs fois agrandie, elle est profanée en 1793 suite à la Révolution française et les cendres des rois dispersées, avant d’être restaurée sous Napoléon.
  • Place
    Cathédrale Notre-Dame de Paris
    Île de la Cité
    0
    Un temple dédié à Jupiter est présent dès le 1er siècle de J.C., incluant le pilier des Nautes gaulois. Un lancé de D6 de siècles plus tard, la cathédrale Saint-Etienne apparaît, faisant la moitié de l'actuelle, ce qui était déjà énorme pour l'époque. Derrière se trouvait une petite église, Notre Dame. Tombées en ruines, elles sont rasées et l'un des plus grand chantier du Moyen ge débute en 1160, pour s'achever en 1250. Délabrée, le Bossu de Victor Hugo pousse à sa restauration en 1860 par Viollet-le-Duc.
  • Place
    Aéroport de Paris-Orly
    Les Grandes Roses
    0
    En 1909, Port-Aviation, de son nom originel, est le premier aérodrome au monde. En 1918, l’armée française réquisitionne le plateau de Longboyau pour ouvrir le premier hangar du futur Orly. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il est bombardé par la Luftwaffe puis par les Alliés. Il passe ensuite sous l’égide de la société Aéroports de Paris, créée en 1945. Air France s’y installe en 1952 et 8 ans plus tard, il est le 1er aéroport d’Europe. Aujourd’hui, il est derrière Roissy avec 27 millions de passagers.
  • Place
    Le Panthéon
    Mont Sainte-Geneviève
    0
    En 451 la jeune sainte Geneviève, juchée sur son mont, harangua la foule et repoussa le terrible Attila. Louis XV décide 1300 ans plus tard d’y ériger une grandiose église. Transformé en temple républicain en 1791, non sans quelques soubresauts, le Panthéon est depuis la case des héros de la Nation : « Aux grands Hommes, la Patrie reconnaissante. » En 2011, Aimé Césaire y reçoit un hommage national. Félix Éboué, Alexandre Dumas et Victor Schœlcher y ont leur carré V.I.P. !
  • Place
    Château de Versailles
    La Grande Défense
    0
    Le château de Versailles est un château et un monument historique français qui se situe dans la ville éponyme. Il fut la résidence des rois de France Louis XIV, Louis XV et Louis XVI. Ce château, qui visait à glorifier la monarchie française, est constitué d'une succession d'éléments dont le Petit et le Grand Trianon, le hameau de la Reine, le Grand et le Petit Canal, une ménagerie (aujourd’hui détruite), une orangerie et la pièce d'eau des Suisses. Billets coupe-file vivement conseillés !
  • Place
    Musée d'Orsay
    Faubourg Saint-Germain
    0
    Le Palais d'Orsay, construit entre 1810 et 1840, accueillit le Conseil d'’État et la Cour des Comptes avant d’'être ravagé par les flammes de la Commune en 1870. Une gare monumentale est construite comme terminus de la ligne de Paris à Bordeaux, à l'’occasion de l'Exposition Universelle de 1900. Transformé en musée en 1986, il fait le pont entre le Louvre et Pompidou en acceuillant la plus grande collection de peinture impressionniste au monde. On va voir l'Origine du Monde ?
  • Place
    Cité des Sciences et de l'Industrie
    La Villette
    0
    Construit à la place des anciens abattoirs de Paris, la Cité des Sciences est inaugurée le 13 mars 1986 par le président François Mitterand, mais sous l’impulsion de Valéry Gisquard d’Estaing. Plus grand musée de science d’Europe avec 5 millions de visiteurs annuels, elle accueille des expositions permanentes, la bibliothèques des sciences et de l’industrie, la Cité des Enfants (pas perdus), un cinéma, un aquarium et un planétarium.
  • Place
    La Sainte Chapelle
    Île de la Cité
    0
    Le roi Louis IX possédait une belle collection Panini de reliques chrétiennes, parmi lesquelles la sainte lance, la sainte éponge (prénommée Bob), un morceau de 24cm de la sainte croix, et surtout, la couronne d’épine du Christ. Pour héberger cette dernière, il ordonne en 1239 la construction de la Sainte Chapelle, qui sera terminée le 26 avril 1248. Dernier vestige du palais des Capétiens avec la Conciergerie, elle est considérée comme le plus beau accomplissement architectural du « gothique rayonnant ».
  • Place
    Palais Garnier
    Opéra
    0
    Le joyaux des travaux haussmaniens n’aurait jamais dû être construit par l’architecte Charles Garnier, qui lui donna son nom. Napoléon III et son épouse Eugénie avaient déjà jeté leur dévolu sur leur pote Viollet-le-Duc, déjà responsable de la restauration de Notre-Dame et Carcassone, mais firent quand même un concours, dont le résultat surpris tout le monde. Sa construction dura d’août 1861 à janvier 1875. Le lac qui abriterait le fameux fantôme est en réalité la rivière de la Grange-Batelière.
  • Place
    Battlepoly, Place Vendôme
    Vendôme
    0
    Taxe de Luxe, 10.000 F. Pour plus d'infos sur la place, voir le petit topo sur le quartier.
  • Place
    Parc Disneyland Paris
    La Grande Forêt
    0
    Après un moment d'hésitation, c'est en France, à côté de Paris que Mickey a décidé d'installer sa résidence secondaire. Très convivial, il reçoit tout plein de gens tout le temps depuis 1992. Pour souligner son importance dans l'aventure globale de l'univers Disney, Walt Disney a déclaré à propos de son personnage : « Tout ce que j'espère, c'est que l'on ne perde pas de vue une chose : tout a commencé avec une souris » Vous avez compris ? rangez vos tapettes !
  • Place
    Parc Walt Disney Studios
    La Grande Forêt
    0
    Ouvert le 16 mars 2002, dix ans après son voisin de grand frère, il reprend le concept « d’envers du décor » introduit par les Universal Studios Hollywood en 1964 en faisant visiter les plateaux de films célèbres. Si tu n’as pas fait la Tour de la Terreur et le Rock’n’Roller Coaster tu as raté ta vie, un peu. Le parc a accueilli 2,6 millions de visiteurs en 2008.
  • Place
    Le Jardin d'Acclimatation
    Bois de Boulogne
    0
    La Société impériale zoologique d'acclimatation fut fondée en 1854 par Isidore Geoffroy Saint-Hilaire, drôle de nom d’oiseau. Destinée à acclimater des espèces exotiques sous nos tropiques pour des raisons agricoles, scientifiques et touristiques, elle inaugure les 15 hectares du Jardin en 1860 par Napoléon III. Utilisé pour exposer des tribus humaines « sauvages » jusqu’en 1931, elle devient un parc de promenade. Au détour des chaises volantes, vous risquez de tomber sur de drôles de créatures…
  • Place
    Parc de Bagatelle
    Bois de Boulogne
    0
    Le parc, comme le château, est bâti en 1775 en 64 jours seulement, sur un pari entre Marie-Antoinette et le Comte d'Artois. Cette « Babiole » coûta la modique somme de 3 à 4 millions de l'époque, donna son surnom de Bagatelle. Dessiné en une nuit par l'architecte Belanger dans un style anglo-chinois, il ne fallut pas moins de 900 ouvriers pour le réaliser. Un sacré pari à deux pas de Paris, qui accueilli les épreuves de polo lors des JO 1924 et désormais le festival « We Love Green ».
  • Place
    Aéroport de Paris-Le Bourget
    Dugny
    0
    Ouvert en 1919, le Bourget est le 1er aéroport civil de Paris jusqu'à la reconversion de l'aérodrome militaire d'Orly en 1952. Le 21 mai 1927, 20 000 personnes s'y pressent pour voir atterrir le « Spirit of St. Louis » dirigé l'américain Charles Lindbergh, au terme de la 1re traversée de l'Atlantique en solitaire et sans escale. « L'Oiseau Blanc » de Nungesser et Coli n'eut pas cette chance et disparut 2 semaines avant. Siège d'Eurocopter depuis 2011, il n'accueille guère plus de 50 000 passagers par an.
  • Place
    Château de Vincennes
    Vincennes Ville
    0
    Le château est édifié par Louis VII en 1162. Simple pavillon de chasse, il fut agrémenté au 13e siècle d'un Manoir. Suite à la mort de Saint Louis en 1270, il devint ensuite la résidence principale des souverains, ce qui vaut à Vincennes le titre de « Ville Royale ». Plus haute forteresse (50m) d'Europe et plus vaste château fort français subsistant, il est bâti pour protéger la famille royale en cas de danger, et est aujourd'hui prévu pour abriter le Président de la République en cas de cru de la Seine.
  • Place
    Parc Floral de Paris
    Bois de Vincennes
    0
    Situé sur l’ancien terrain militaire de « la Cartoucherie », devenu théâtre, le Parc Floral est dessiné par l'architecte paysagiste Daniel Collin, et inauguré en 1969. Parmi ses 31 hectares vous trouverez plus de variété de fleurs, bulbe et plante que vous ne saurez en compter. Les amoureux de la nature se baladerons dans les allées semi couvertes, inspirées par la villa impériale de Katsura (Japon) et visiterons les 28 pavillons et patios horticoles. Quant aux autres… ils checkent ! [par Sylki et Heimefe]
  • Place
    La Plus Petite Maison de Paris
    Faubourg Saint-Martin
    0
    Dans la catégorie curiosités, voici la plus petite maison de Paris. À l’origine il y avait un passage entre les rues du Château d’Eau et du Faubourg Saint Martin.? Une dispute lors de sa succession aurait mené à sa condamnation… par la construction d’un immeuble : la plus petite maison de Paris était née. Composée de deux niveaux qui ne communiquent pas entre eux, elle est profonde de 3m seulement. Sa façade mesure 1m20 de large, ou 1m40 selon les sources… il faudrait y aller pour vérifier. [par Sarahoui]
  • Place
    Hôtel des Invalides
    Gros Caillou
    0
    L'hôtel des Invalides est un monument dont la construction fut ordonnée par Louis XIV, pour abriter les invalides de ses armées. Aujourd’hui, il accueille toujours des invalides, mais également plusieurs musées et une nécropole militaire, dont l'énooorme tombeau du petit Napoléon Bonaparte, inhumé en 1860 sous le dôme de 107 mètres dominant Paris terminé en 1708. Et, comme dirait Coluche, « qu’est-ce qu'un héros ? C'est un soldat qui a réussi. Qu'est-ce qu’un invalide ? C'est un héros qui n'est pas mort. »
  • Place
    Le Petit Palais
    Triangle d'Or
    0
    Construit pour l'Exposition Universelle de 1900 pour accueillir une « Rétrospective de l'art français », le Petit Palais devient « Palais des Beaux-Arts de la Ville de Paris » en 1902. Il est l'?’œuvre de l’'architecte Charles Girault qui l’'a conçu en un trapèze répartis autour d'un jardin semi-circulaire. S'il accueille d’'abord des collections de tableaux et statues, il s'ouvre ensuite à la photographie. Il est rénové de 2001 à 2005 pour permettre aussi d’'augmenter les espaces d’'exposition.
  • Place
    Pont Alexandre III
    Triangle d'Or
    0
    Inauguré en 1900, le pont Alexandre III était destiné à symboliser l'amitié franco-russe. La première pierre fut d’ailleurs posée par le Tsar Nicolas II en 1896. La construction de cet ouvrage a été confiée aux ingénieurs Resal et Alby, et la partie décorative aux architectes Joseph Cassien Bernard et Gaston Cousin. Pour l’époque, c’est une véritable prouesse qui est réalisée en ne construisant d’une seule arche d’acier de 108 mètres de portée et de 40 mètres de large.
  • Place
    La plus Vieille Maison de Paris
    Beaubourg
    0
    Le célèbre alchimiste Nicolas Flamel fit construire cette maison en 1407. Il ne l’habita pas plus qu’il ne découvrit la pierre philosophale, comme la légende le prétend. Ce qui est vrai en revanche c’est qu’il fut un riche écrivain copiste, ayant fait construire cette demeure à destination des plus pauvres en 1407, ce qui en fait la plus vieille maison de Paris. Pas mal pour un imposteur (malgré lui). Elle héberge aujourd’hui un restaurant vous permettant de vous replonger 600 ans en arrière.
  • Place
    Porte Saint-Martin
    Faubourg Saint-Martin
    0
    Arc de triomphe en pierre calcaire à vermiculures (ceci n'est pas un gros mot), nommée d'après le soldat romain qui donna la moitié de sa cape (capel) à un mendiant, et le nom de « chapelle » aux... chapelles. Il fut érigé en 1674 sur ordre de Louis XIV en l'honneur de ses victoires sur le Rhin et Franche-Comté par l'architecte Pierre Bullet, élève de François Blondel, architecte de la porte Saint-Denis voisine. Avec Louis XIV on ne change (presque pas) une équipe qui gagne.
  • Place
    France Miniature
    La Grande Défense
    0
    Inauguré en 1991, ce parc regroupe des reproductions de 117 monuments et sites, réduits au 1/30e. France Miniature est le seul moyen de faire le tour de France en quelques heures sans jet privé, c'est grandiose ! [par Loupiac]
  • Place
    Parc Astérix
    La Grande Plaine
    0
    Le Parc ouvre le 30 avril 1989 à Plailly, dans l’Oise. Dédié au célèbre petit gaulois inventé par Goscinny et Uderzo en 1959, dont les albums se sont vendus à 350 millions d’exemplaires dans 107 langues, c’est lors d’une visite à Disneyland en Californie en 1981 qu’Uderzo a l’idée du projet. Goudurix, son attraction phare, se place dès l’ouverture parmi les pires montagnes russes au monde… jusqu’à leur révision en 2013. Tonnerre de Zeus, lancées en 1997, sont à l’inverse les meilleurs (en bois) au monde !