• Place
    Vélodrome Jacques Anquetil
    Bois de Vincennes
    0
    Inauguré en 1896, le Vélodrome municipal de Vincennes prend la suite du Vélodrome de l'Est, et prend rapidement le surnom de Cipale (aphérèse de « piste municipale »). Il fut l'un des principaux sites des Jeux olympiques de 1900 et de 1924. De 1968 à 1975, c'est à la Cipale que se fait l'arrivée du Tour de France. Eddy Merckx y gagne ses cinq tours et Jacques Anquetil y fera ses adieux. La Cipale sera d'ailleurs rebaptisée «Vélodrome Jacques Anquetil » en 1987. Le vélodrome fut en rénovation de 2012 à 2015.
  • Place
    Jardin des Tuileries
    Louvre
    0
    Le jardin des Tuileries fut créé au 16e siècle à l'emplacement d'anciennes tuileries, d'où son nom. Il est le plus important et le plus ancien jardin à la française de la capitale. Sa gestion est confiée au Musée du Louvre qui en assure sa mise en valeur. Il en a vu passer du monde et des évènements : des rois, des révolutions, le cercueil de Rousseau, et aujourd'hui de nombreux touristes qui s'assoient sur les chaises autour du bassin rond. Il a aussi accueilli les épreuves d'épée des JO de 1900.
  • Place
    Place de Breteuil
    École Militaire
    0
    La place de Breteuil est tracée en 1782. Elle voit apparaitre en 1818 les abattoirs de Grenelle, à l'emplacement des actuelles rue Valentin Haüy/Bouchut, remplacés en 1898 par ceux de la Villette. L'espace libéra le puit artésien de Grenelle creusé dès 1848 dans la cour des abattoirs, de 548m de profondeur. Sa tour de 43m est aujourd'hui remplacée par une fontaine toujours visible. La place accueille en 1900 les épreuves d'équitation des JO, avant que la statue de Pasteur ne débarque en 1904.
  • Place
    Stade de la Croix-Catelan
    Bois de Boulogne
    0
    Au sein du Bois de Boulogne, le Parc aux Biches, avec sa piste en herbe d'un peu moins de 500m et un chalet servant de vestiaire, s'avère être un terrain idéal pour le Racing Club de France qui en acquiert la concession. Le site de la Croix Catelan est né le 26 février 1886 et accueille les épreuves d'athlétisme des JO de 1900. Cette croix tient son nom de Guillaume Catelan, troubadour, page de la Reine Jeanne de Navarre, qui une nuit de Noël a trouvé ici la mort en cueillant des fleurs. #CestBeau
  • Place
    Société sportive de l'Île de Puteaux
    Puteaux
    0
    L'île de Puteaux est en réalité deux îles, réunie avec l'île du pont appartenant à Neuilly. La Société sportive de l'Ile de Puteaux, fondée en 1873, par le Vicomte Léon de Janzé, est l'un des tous premiers clubs de tennis en France. Les compétitions de tennis des JO de 1900 se sont déroulées sur l'île, sur des courts en terre battue. Avec le golf, le tennis est la seule épreuve sportive qui est alors ouverte aux femmes.
  • Place
    Cercle de la Voile de Paris
    La Grande Défense
    0
    Créé en 1858 sous le nom du Cercle des Voiliers de la Basse Seine, le Cercle de la Voile de Paris sous sa forme actuelle naît de la fusion de ce dernier avec le Cercle des Yachts de Paris en 1868. À sa fondation, le club était basé sur le bassin d'Argenteuil. Son siège est situé aux Mureaux depuis 1893. Sa base, le plan d'eau de Meulan, sur la Seine a été le site d'épreuves de voile aux JO de 1900 et de 1924. De nombreux artistes ont fréquenté le Cercle : Monet, Manet, les frères Caillebotte, Sisley.
  • Place
    Camp militaire de Satory
    La Grande Défense
    0
    Tu sais lire wikipédia et écrire des trucs drôles ? BattleParis a besoin de toi ! Envoie-nous un mail à contact@battleparis.com et gagne la médaille « Gratte-Papier ». Les règles d'or : 1. 512 caractères maximum, 2. Commencer par la toponymie du lieu, 3. Poursuivre dans l'ordre chronologique, 4. Terminer par une jeu de mot pourri. Parce que les jeux de mots pourris, c?est notre grande passion <3