• Place
    Siège de l'Agence France Presse (AFP)
    Richelieu
    0
    L'’Agence Havas, ancêtre de l'’Agence France Presse, est fondée par Charles Louis Havas en 1835. Cela fait d’'elle la plus ancienne agence de presse au monde, avant la new-yorkaise Associated Press, et la londonienne Reuters. L’immeuble actuel, où est installé Havas depuis 1896, est le premier pris par les résistants lors de la libération de Paris en 1944, date de la création de l’'AFP. Son rôle est de collecter, vérifier, recouper et diffuser l’information de façon impartiale.
  • Place
    Siège de Radio France
    Auteuil
    0
    La première émission radiophonique française a lieu le 24 décembre 1921, sur les ondes de Radio Tour Eiffel, qui portait bien son nom avant d’être diffusée sur le reste du territoire. Avec d’autres, elles fusionnent pour devenir la Radiodiffusion Nationale en 1939, qui finira par devenir l’ORTF en 1967, avec comme siège la couronne de 500m de la Maison actuelle. Radio France reprends les programmes de l’ORTF en 1975, seules France Info (1987) et Le Mouv’ (1997) ayant été créé depuis.
  • Place
    Siège de TF1
    Billancourt
    0
    Les premières émissions télé sortent des studios de la BBC anglaise en août 1932. Le ministre des PTT français de l’époque, George Mandel, décide de lancer la première chaîne de télévision française, Radio-PTT Vision, dans l’amphithéâtre de son ministère rue de Grenelle, le 26 avril 1935. La « Télévision Française » de 1949, rejoindra l’actuelle Maison de la Radio en 1964, avant de devenir TF1 en 1975. Rachetée par Bouygues en 1987, elle emménage à Boulogne en mai 1992.
  • Place
    Siège de France Télévision
    Javel
    0
    La Radiodiffusion Nationale créée en 1939 pour faire face à la propagande allemande, émet depuis la Tour Eiffel avec des locaux quai d’Orsay. Elle est remplacée successivement par la RDF (1945), la RTF (1949) puis l’ORTF (1964) dans l’actuelle Maison de la Radio, qui éclate en 1974 suite à des problème d’indépendance vis-à-vis du gouvernement. Isolées, les chaînes publiques sont à nouveaux réunies au sein de France Télévisions en 1992, et emménagent ici en 1997.
  • Place
    Siège de Canal +
    Issy-les-Moules
    0
    La quatrième chaîne française (et 1ère chaîne privée) est annoncée par le président François Mitterand en juin 1982. Soutenue par son ministre de la culture Jack Lang, elle est inaugurée le 4 novembre 1984, et opérée par la branche publicitaire de l'ancêtre de l’AFP, Havas, sur le modèle de la chaîne à péage californienne HBO. Décalée et impertinente (Coluche animera une des 1ère émission), 3e catalogue de film au monde, elle appartient désormais au groupe Vivendi.
  • Place
    Siège de M6
    Neuilly-sur-Seine
    0
    La compagnie luxembourgeoise radiophonique RTL, créée en 1931, cherchait depuis longtemps à créér une chaîne de télévision en France. Les nouvelles chaînes annoncées par Mitterand, ainsi que les amitiés nouées avec son premier ministre Jacques Chirac permettront au projet de voir le jour. Metropole 6 est finalement inaugurée par le PDG de Metropole Télévision et frère de Michel, Jean Drucker, le 1er mars 1987. Elle est désormais la 3e chaîne la plus regardée en France.
  • Place
    Siège de RTL
    Triangle d'Or
    0
    Radio-Luxembourg, financée en partie par des fonds français pour échapper à une réglementation trop stricte, est diffusée depuis le duché en 1933. Première radio à transmettre le Tour de France en 1934, elle dispose depuis 1964 des plus puissants émetteurs d’Europe. Le 1er février 1956, suite à la mort de froid d’une femme expulsée, l’Abbé Pierre lance son « Insurrection de la Bonté » depuis les studios parisiens, une ancienne maison-close. RTL est désormais la 1ère radio de France avec NRJ.
  • Place
    Siège d'Europe 1
    Triangle d'Or
    0
    Charles Michelson crée la chaîne Télé Monte-Carlo en 1954 en échange de l’arrêt de Radio Tanger. Il lance finalement Europe n°1 en 1955, qui comme RTL au Luxembourg est situé hors de France pour contourner la loi, dans le Lander allemand de Sarre, alors protectorat français. Critique à l’égard de la torture en Algérie et favorable à mai 68, elle est surnommée « Radio Barricade » et devient la 1ère radio de France avec son pôle information, avant d’être reprise en main par le pouvoir, puis Lagardère.
  • Place
    Siège d'NRJ
    Auteuil
    0
    Jeune diplômé en commerce revenu des État-Unis, Jean-Paul Baudecroux profite de l’élection de Mitterand en 1981 pour créer sa propre radio libre. Voulant investir un nouveau segment du marché avec les femmes, ce sera finalement les jeunes avec NRJ, « Nouvelles Radio pour les Jeunes ». Installé dans une chambre de bonne près des Buttes Chaumont pour arroser une large zone, il mise sur la qualité audio et la programmation musicale. NRJ est désormais la 1ère radio de France avec RTL.
  • Place
    Siège de Skyrock
    Sentier
    0
    Créée en 1983, Pierre Bellanger transforme sa radio pour jeunes « la Voix du Lézard » fin 1985 en Skyrock, pour concurrencer la prédominance d’NRJ. Provocatrice et précurseur du Libre-antenne, la station souffre de sa concurrence directe avec Fun Radio et du quota de 40% de chansons françaises, avant de prendre un virage salvateur vers le rap et le rock en 1996. En difficulté économique en 2011, la radio reçoit une énorme vague de soutient, jusqu’à devenir le terme le plus twitté au monde.
  • Place
    Siège de RMC
    Issy-les-Moules
    0
    Radio Monte-Carlo commence sa carrière en 1942 comme instrument de propagande du gouvernement de Vichy, stoppée en plein vol par les bombardements alliés en 1944. Relancée en 1945, elle émet de l’Italie jusqu’à l’Afrique du Nord. Avec son ton méridional et amusante, elle devient progressivement la radio phare du sud de la France et « la » radio des vacances. En déclin dans les années 80-90, elle renaît autour de l’information et du sport à partir de 2001. Elle partage son siège avec la jeune BFM TV (2005).
  • Place
    Siège de OÜI FM
    Roquette
    0
    Issue de la station de SOS Racisme « Bouge Dans ma Tête », elle se transforme pour devenir OÜI FM à l’automne 1986. À la programmation résolument rock et underground, avec des sujets de littérature, cinéma, peinture, elle est une des première station équipée de programmation assistée par ordinateur. Rachetée par Polygram, Virgin puis Arthur en 2008, c’est là que naîssent L’Odyssée du Rock de Gilles Verlant, la relation entre Kad et Olivier, ainsi que le petit Joe « The Lion » Hume.